Incendie aux Parcelles Assainies: Ndoumé, la mère éplorée, internée pour des troubles psychiques

0

 

 La mère des cinq enfants décédés dans un incendie mardi dernier est actuelle internée à la Clinique Moussa Diop de l’hôpital Fann, suite à l’intervention du président de l’ASSAMM. Ndoumé se soigne d’un problème psychologique.

L’affaire de l’incendie des Parcelles Assainies est loin de connaître son épilogue. La mère des cinq enfants décédés de cette catastrophe est toujours sous le choc de cette perte énorme de vies humaines. Elle a perdu connaissance et est en train de prendre des soins à l’hôpital Fann. Celle-là qui répond au nom de Ndoumbé a bénéficié des services du Président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’Assistance aux malades mentaux, (ASSAMM), pour ses soins médicaux, Ansoumana Dione. La dame éplorée a été, par conséquent, retenu à la Clinique Moussa Diop de Fann, pour « une bonne prise en charge psychologique sous la surveillance du professeur Dial Ndiaye Ndongo ».

Le président de la République qui aurait donné des instructions pour le soutien des victimes est encore sollicité par le tonitruant Ansoumana Dione toujours au service des malades mentaux. Pour lui le couple présidentiel doit se dépêcher au chevet de la dame Ndoumbé dont le mari a été incarcéré à Thiès.

Pour rappel, cinq enfants d’une même famille, dont un garçon et une fille de dix-sept ans, ont perdu la vie par asphyxie lors d’un incendie déclaré mardi chez leurs parents, sis aux Parcelles Assainies, à l’unité 17. Leur grand-père, un déficient mental est désigné comme l’auteur des faits. Il avait abandonné une bougie allumée qui a incendié le domicile des Diaz.

 

Laisser un commentaire