Guerre éclatée à la Rts : l’inter-syndical se heurte au mur de la Direction

Guerre éclatée à la Rts : l'inter-syndical se heurte au mur de la Direction

La « guerre » a été déclenchée à la Rts  cet après-midi, le Cnts section Rts et le SynPics ont tenu une conférence de presse dans leurs locaux pour dénoncer les manquements de la direction. Cependant, ce n’est pas le même son de cloche au niveau de la Direction.

On peut dire que la tension a commencé à monter au sein de la Rts. L’inter-syndical des travailleurs et la Direction ne conjuguent pas le même verbe avec la direction Générale. Pour l’inter-syndical, ils déplorent la situation actuelle qui prévaut au sein de l’organe public. Dans leur déclaration, on peut noter d’abord les absences « répétées » du Directeur général de la structure qui « portent un préjudice au bon fonctionnement de l’entreprise« . Mais, pour la direction, représentée par le directeur des ressources humaines Alioune Thiam, « ces absences sont dues aux voyages d’affaires qui sont dans « l’intérêt de la Rts«  ».

Il, poursuit que la structure présente beaucoup de dysfonctionnement concernant les salaires, l’inter-syndical demande que  » la partie prélevée sur leur salaire pour être reverser à IPM des agents soit fait sans délai ». Selon ces derniers, ces manquements causent des problèmes répétitifs et un énorme préjudice au fonctionnement de l’institution et pourrait engendrer des conséquences graves sur la prise en charge de la santé des travailleurs. C’est pourquoi, ils exigent « le reversement total et sans délai des arriérés de salaires  des prestataires ».

Toutefois, ils évoque le retard des parcelles qui leur sont attribuées, depuis plus de 4ans qui tardent toujours à être matérialisées. » Depuis des années, nous n’avons pas pu accéder à nos parcelles, ni des renseignements clairs à ce sujet, il est tant de nous édifier« . martèle Abasse Sow.

Cependant la Direction quant à elle parle du « changement entre temps de la tutelle ». Le Directeur des ressources humaines de préciser que c’est grâce au Directeur Général Racine Talla qui a demandé au président de la République Macky Sall de leur octroyer ses terrains.

Et à l’inter-syndical de « dénoncer le parti pris » au sein de la direction et qui a aussi soulevé un aspect très important dont beaucoup peinent à avoir une réponse précise: c’est celui de « débats contradictoire » dans les différents plateaux de la Rts. Ceci étant dit, les travailleurs de la Rts se disent « être prêts à aller jusqu’au bout« . Pour sa part, la direction trouve ce sujet comme étant « un sujet politique » et n’a souhaité faire aucun commentaire là-dessus.

 

Laisser un commentaire