France: Le maire de Longuyon entretenait deux maîtresses sénégalaises

France

L’ancien Maire de Longuyon (ville française), Pierre Mersch, 81 ans écope de 6 mois de prison ferme. Il avait détourné plus de 660 000 € (environ 432 millions FCFA) pour financer ses maîtresses sénégalaises et s’éclater avec elles au Maroc.

Jugé hier mardi par le tribunal correctionnel du Val de Briey, il a été reconnu coupable pour des faits de détournement de deniers publics, entre 2009 et 2014, au détriment de la Ville de Longuyon et de l’interco du Longuyonnais dont il était également le président, rapporte le quotidien la République Lorrain, dans son compte rendu d’audience. La source précise que des traces de l’argent détourné par le maire qui a régné sur sa commune pendant 37 ans avaient été retrouvés au…Sénégal.

« Pierre Mersch faisait voter des subventions (aux deux collectivités) et sollicitait des dons (aux entreprises et associations) pour des aides humanitaires au Sénégal. L’argent, qui transitait par les comptes du prévenu, partait bien sur la côte ouest de l’Afrique mais atterrissait principalement dans les poches de trois personnes qui, visiblement, n’étaient pas habitées par une âme charitable. Deux des bénéficiaires étaient des jeunes femmes dont l’ex-élu aurait voulu s’attirer les faveurs ».

« Il finançait deux de ses maîtresses. Et, il se rendait « 2 à 3 fois par an » au Sénégal pour les voir, ajoute La République Lorrain. Qui signale que l’une d’entre elle est mannequin, et l’autre propriétaire d’un salon de cosmétiques à Dakar.
Selon France Bleu, citant une source judiciaire, Pierre Mersch aurait même été aperçu à Casablanca au Maroc en compagnie des deux charmantes Sénégalaises… pour faire des achats

Laisser un commentaire