France: A Mantes-La-Jolie, Abdou Karim Sall rassemble les siens pour la réélection de Macky Sall

Considéré comme le patron incontesté de la majorité présidentielle dans la banlieue dakaroise, c’est vers la diaspora que se dirige désormais Abdou Karim Sall. Parrain des journées culturelles d’Orkadiéré en France, il a, ce samedi, gagné le pari de la mobilisation et incité les siens à réélire son candidat, Macky Sall, dès le premier tour.

 

Après la banlieue dakaroise où il a imposé la marque « Macky 2019 », c’est à la France que s’est attaqué le directeur général de l’ARTP pour mobiliser les siens à la seule cause qui vaille, en ce moment, dans le camp présidentiel: la réélection, dès le premier tour, de Macky Sall. Pour cela, Abdou Karim Sall, qui a été choisi pour parrainer la journée culturelle des ressortissants d’Orkadiéré, n’a pas trahi à sa réputation du « plus grand mobilisateur de Benno ».

Alors même que ce sont les enfants d’Orkadiéré qui se sont permis un temps de politique dans leurs activités culturelles, c’est tout le Fouta qui a tenu à marquer sa présence lors de cette journée exceptionnelle. Au préalable, c’est une bruyante haie d’honneur qui a été réservée à l’hôte du jour. Et c’est sous des applaudissements nourris et des Haayo retentissants que « l’homme du président » a fait son entrée dans « la salle des fêtes » de la poste. 

Et pour l’événement, la salle de la poste de Fouta Sur Seine…pardon Mantes La Jolie a refusé du monde. Alors qu’il est l’invité d’honneur de cette journée culturelle, c’est à 19 heures que Abdou Karim Sall s’est présenté devant les siens. Et cette arrivée de rock star a été saluée par des salves d’applaudissements et de vivats nourris en l’honneur de l’absent le plus présent: Macky Sall. Devant plusieurs centaines de personnes – plus de 500 selon de nombreuses sources-, le coordinateur de Benno Bokk Yaakar à Pikine et à Mbao a tenu à féliciter les aînés de son village, pionniers de l’immigration, dans cette partie de la France. 

Conscient que la relève de ces pionniers -qui malheureusement commencent à disparaître un par un- devait être perpétué par la jeune génération, Abdou Karim a incité les jeunes à tenir le flambeau haut et à perpétuer la solidarité villageoise initiée par les aînés. Malgré le fait que des doyens de la diaspora comme Malal Sy, alias BNP, continuent d’occuper le terrain de la mobilisation politique, le coordinateur de Benno Bokk Yaakar, à Pikine, veut que la jeune génération s’engage davantage pour le développement d’Orkadiéré. Pour cela, il les a invité à soutenir l’action entreprise par le président Macky Sall, en votant massivement -pour lui- à la présidentielle de février prochain.

Reconnaissant envers le président Macky Sall de lui avoir, tout le temps, renouvelé sa confiance, Abdou Karim Sall a demandé aux siens de considérer sa nomination comme un honneur fait à toutes les populations d’Orkadiéré et des villages environnants. Après avoir reçu l’engagement des siens à voter massivement pour le candidat de Benno, en 2019, Abdou Karim Sall qui est resté 3 heures dans la salle a quitté les siens, aux alentours de 22 heures.

Alors que les aînés quittaient, à leur tour, la salle des fêtes de la poste, les plus jeunes, eux, se préparaient à continuer cette journée culturelle qui ne sera clôturée qu’au petit matin; après une mémorable soirée dansante. Alors que de nombreux responsables de la DSE sont actuellement à Toulouse où doit arriver le chef de l’Etat, c’est Lassana Koïta, le chargé des mouvements politiques, qui a représenté la plus haute organisation de l’APR en France. 

Abdou Karim Sall, bénéficiant des Haayo des femmes Puular de Mantes La Jolie

Laisser un commentaire