Filière anacarde: Les acteurs de la Casamance louent l’accompagnement de la DER/FJ

Filière anacarde: Les acteurs de la Casamance louent l'accompagnement de la DER/FJ

(Ziguinchor, envoyés spéciaux) – L’accompagnement de la filière anacarde par la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj) a été bien apprécié par l’ensemble des acteurs de la Casamance. En effet, femmes et jeunes producteurs, collecteurs, transformateurs et commerçants de noix de cajou, ont exprimé leur satisfaction au Délégué général de la Der/Fj pour son soutien au profit de la filière, notamment depuis le début de la pandémie de Covid-19 qui a plombé tous les secteurs économiques du pays à cause de la fermeture des frontières terrestres et aériennes, notamment. Ils s’exprimaient en marge d’une rencontre que l’institution publique de financement a tenue, ce jeudi 29 avril 2021, à Ziguinchor, avec eux, dans le cadre d’une mission d’évaluation des besoins en termes de financement de la campagne de commercialisation de la filière de cette année.

Au cours de cette rencontre d’échanges et de partage, qui a duré plus de trois tours d’horloge, les acteurs, après avoir passé en revue la précédente campagne, ont exprimé un besoin estimé à 15 milliards de francs Cfa pour cette année. Une enveloppe qui servira à financer les producteurs, les collecteurs, les transformateurs ainsi que les commerçants et importateurs de Ziguinchor, Kolda, Sédhiou. Et la Der/Fj, pour sa part, s’est engagée à débloquer ce montant pour une meilleure structuration de la filière. Ce qui a suscité, encore une fois, un grand espoir.

« Cette promesse sera consommée » 

Cheikh Mamadou Lamine Niass, président de la coopérative des jeunes de la Casamance pour la production, la transformation et la commercialisation d’anacarde, venu prendre part à la rencontre avec ses camarades, a poussé un grand ouf de soulagement. Pour ce jeune homme en quête d’une meilleure rentabilité de son activité, l’espoir est permis car, dit-il, « cette promesse sera consommée ».

Satisfaction pour le maire de Dioudoubou

Le maire de la commune de Dioudoubou (département de Goudomp), Ibrahima Djitté, pour sa part, a soutenu que cette annonce du Délégué général de la Der/Fj va satisfaire puisque, « ce sont des promesses qui sont dans le prolongement même des décisions présidentielles ».

« L’espoir est suscité »

Venu assister aux échanges en qualité de président du Conseil régional de la jeunesse de Ziguinchor, Mamadou Talibé Diallo a soutenu que ce face-à-face entre la Der/Fj et les acteurs a suscité de l’espoir. Pour lui, l’institution publique de financement doit « pouvoir financer également les unités de transformation pour que les jeunes puissent avoir de l’emploi descend et que le travail de l’anacarde puisse être pérenne pendant les 12 mois de l’année ».

« Une fierté pour toutes les femmes de la Casamance »

La présidente des femmes de l’Unacois Jappo de Ziguinchor, Khady Ndiaye, estime que les femmes de la Casamance peuvent se « consoler » après les propos du Délégué général de la Der/Fj. A l’en croire, la venue de Papa Amadou Sarr et son équipe pour les rencontrer est « une fierté pour toutes les femmes » de la Casamance.

Laisser un commentaire