Faire de la casamance: la capitale de l’année du social

Faire de la casamance: la capitale

Le président Abdoulaye Mamadou Guissé fait une déclaration « ma conviction est de faire de la Casamance, la capitale de l’année social.

Karl Max dans sa sixieme thèse sur hégel disait je le cite:  » L’être humain n’est pas une abstraction inhérente à l’échelle de l’individu isolé, dans sa réalité il est l’ensemble des rapports sociaux. » fin de citation.

La casamance est un ensemble de rapports sociaux qui féconde le fibre de nos coeurs verts. Elle est la fille ainée du sénégal, elle ne pourra jamais se départir de cette mère qui est le sénegal : Cette maman sénégalaise accoucheuse de miel pur, porteuse de valeurs de paix et de croissance par la grâce divine.

Mais la paix n’exclût pas pour autant le conflit social , inséparable aux rapports sociaux: Le rapport conflictuel entre fille et mère découle d’un sevrage brusque et d’une abstraction inhérente à une absence manifeste d’une prise de l’enfant par la main.

Posons nous la question à la fois affective et existentialiste.
Savons nous ce qui lie une mère à son enfent sevré?
Savons nous ce que l’enfant éprouve et endure loin de la chaleur maternelle?
Avons nous besoin l’interpretation astrologique des rêves d’un enfant en quête d’épanouissement, d’attentions émotionnelles et affectives d’une mère?

De telles questions sont tributaires de l’immensité de l’action sociale qu’il faut conferer à la casamance cette fille ainée de notre patrie le sénégal.

Le social est au-dela du domaine de l’apparent: les infrastructures, les conseils de ministres decentralisés , les slogans de campagnes, ect.

le social est à la fois l’utile et l’agréable: il est simplement l’affectif dans sa splendeur et son caché fertile.

La casamance est l’essence du sénégal, elle précede notre existence patriotique, et incarne nos valeurs nationalistes .Il est vrai que la fille a grandi, elle a besoin encore beaucoup plus d’attention.

Elle ne doit en aucun cas être le grand perdant à l’heure de l’émergence autoproclamée.

Elle a droit, à l’image des capitales réligieuses , aux infrastures majeures, des écoles modernes, des équipements agricoles.

La casamance a droit à l’excellence et elle doit être la centralité de l’excellence économique tout court:

Pour cela, la casamance devrait être la capitale de l’ année du social. Elle doit centraliser du 1 er janvier 2018 au 31 Décembre 2018, l’attraction économique , politique et touristique.

La meilleure guerre , se fait sans armes, ni violence ni haine. Elle est celle qui éradique la pauvreté, et restaure l’espoir et l’affection.

Même les plus nihilistes sont unanimes qu’il est plus difficile de faire la paix que d’aller en guerre.

La guerre est l’arme des faibles et des impatients.

Pour que triomphe l’année du social, faisons de la casamance la centralité de l’émerveillement et de l’étonnement.
Faisons de la casamance la capitale de l’année du social.
Voila ma conviction patriotique.

Laisser un commentaire