El Hadj Golbert Diagne : «Pourquoi l’indépendance du Sénégal en 1960 est une erreur et pour quelles raisons je défends Faidherbe ?»

El Hadj Golbert Diagne : «Pourquoi

Sacré Golbert Diagne ! Le digne fils de  Guet-Ndar a encore frappé fort. Le septuagénaire qui aime passionnément sa ville est de ceux qui sont opposés à l’idée de dégager les statues des colons des cantines places de Saint-Louis, défendant avec une sincérité et une conviction inouïes Faidherbe et la colonisation.

L’indépendance du Sénégal en 1960 était une erreur  de l’avis de cet homme, qui était tout jeune  à cette époque. Autrement, il serait jamais resté inactif, mais se serait insurgé contre cette indépendance prématurée. «Si en 1960, j’étais majeur et vacciné, instruit et grand politicien, j’aurai été l’un des premiers opposants de ceux qui demandaient l’indépendance. C’était trop tôt !», s’exclame Golbert Diagne interrogé par la radio publique britannique BBC (Voir vidéo).

Défendant fermement Louis Faidherbe, en mettant en exergue les réalisations de ce dernier, le vieux Golbert estime que les statuts de cet ancien colon  et autres vestiges coloniaux ont encore et même pour longtemps leur place dans la ville historique de Saint Louis. Et il s’explique : « N’eussent été ces œuvres  (réalisées par  Faidherbe), Saint Louis n’aurait jamais été reconnue comme première ville en 1759… ».

Détruire les statuts de Faidherbe, qui a réalisé par exemple, entre autres, un pont unique, en son genre dans le monde, est une injustice. D’ailleurs, Globert Diagne soutient que  les colons aurait dû rester  encore beaucoup de temps au Sénégal  «afin d’assurer tout ce qui il faut dans (le) pays et former nos enfants… ».

En vérité c’est surtout  la gestion du pays qui a déçu le septuagénaire au point qu’il eût voulu que la France s’incrustât en Afrique et au Sénégal en particulier. « Il y a énormément de difficultés dans le pays parce que  le fruit a  été cueilli très tôt »,  souligne-t-il.

Le vieux Golbert Diagne tente vaille que vaille de réhabiliter Louis Faidherbe. C’est injuste de la part des Sénégalais de traiter cet ancien gouverneur comme le font certains alors que  celui-ci  réalisé beaucoup de choses dont ses protagonistes n’ont fait le dixième.

Au contraire, les sénégalais ont vendu, voire tuer leurs frères. «Il a fait énormément de choses (faites par Faidherbe) dont les Saint-Louisiens n’ont  fait le dixième. Certains Sénégalais ont fait pire que lui  Des Sénégalais ont vendu des Sénégalais, des Sénégalais ont tué des Sénégalais», argue Golbert Diagne toujours à contre-courant sur la problématique de l’indépendance du Sénégal et des vestiges  de la période coloniale à Saint-Louis.

Quant à l’idée selon laquelle Faidhebre a commis des atrocités, le vieux Diagne s’autorise le doute ou plutôt veut bien avoir des preuves irréfutables. Pour sûr ce n’est pas parce que les gens le disent que c’est avéré.

Noël SAMBOU

Senenews

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire