Diourbel : Abdou Rahim Kane prend la perpétuité pour le meurtre d’un chauffeur de taxi

Diourbel : Abdou Rahim Kane prend la perpétuité

La chambre criminelle du tribunal de grande instance de Diourbel a condamné a perpétuité Abdou Karim Kane pour les faits d’association de malfaiteurs et vol commis la nuit avec violence entraîné la mort de Ibrahima Sakho, un chauffeur de taxi.

En août 2014 le meurtre avait eu lieu au prés Missirah ( Touba), dont le chef de village avait alerté la gendarmerie de la découverte dans son champ d’un corps sans vie, le visage ensanglanté. C’est dans cet état que les gendarmes ont trouvé la victime, ligotée avec une corde au cou et aux membres inférieurs et supérieurs.

Plus tard, les parents, à la recherche de leur fils, identifieront le défunt comme étant Ibrahima Sakho, chauffeur de taxi de profession. Dans la nuit du 25 au 26 août 2014, il avait suppléé le nommé Mandiaye Aw dans la conduite d’un véhicule de marque Renault 21 appartenant au nommé Modou Lô. Ce véhicule a par la suite été retrouvé à Dakar.


Avec le concours des éléments de la brigade des recherches de Dakar, il a été procédé aux arrestations successives d’Alla Ndiaye, Abdou Rahim Kane, Ibra Dione et Baye Bassirou Guèye. A l’analyse des déclarations d’Abdou Rahim Kane et Baye Bassirou Guèye, il est apparu que c’est dans le dessein de trouver un véhicule à vendre à Alla Ndiaye, qu’ils avaient mûri l’idée de s’attaquer à un conducteur de taxi pour lui subtiliser sa voiture.


Ainsi, le 25 août 2014, en compagnie d’Ibra Dione, ils ont jeté leur dévolu sur un véhicule de marque Renault 21 alors conduit par Ibrahima Sakho qu’ils ont tenu en respect pour lui prendre le volant, le battre à mort et le jeter ligoté dans un champ à Missirah (Touba) emportant avec eux la voiture objet de leur convoitise.


Le tribunal de grande instance de Diourbel, après avoir examiné les faits, a conforté la partie civile qui demande 4 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts pour le préjudice subi.

Il a jugé Abdou Rahim Kane coupable de l’ensemble des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné aux travaux forcés à perpétuité. Le ministère public a estimé qu’Abdou Rahim Kane a commis « un crime atroce » sur une personne qui gagnait sa vie avec son travail de chauffeur.


De ce fait, il est reconnu coupable des faits d’association de malfaiteurs parce qu’avec ses complices, « ils se sont concertés pour mettre en place un plan » pour voler le véhicule de Ibrahima Sakho, a déduit le procureur.


Ibrahima Sakho « a été froidement tué par des individus qui ont par la suite emportée son véhicule pour le vendre », a-t-il insisté dans son réquisitoire. Il a déploré le fait qu’Abdou Rahim Kane a, devant la barre, adopté une défense classique qui consiste à tout nier.


Le parquet a plaidé l’acquittement au bénéfice du doute pour Alla Ndiaye qui n’a d’ailleurs pas comparu. Ibra Dione et Baye Bassirou Guèye étant des mineurs au moment des faits, ont été jugés par une autre juridiction pour les mêmes faits. La défense qui a trouvé le réquisitoire du ministère public « très sévère », a une semaine pour introduire un recours afin de contester le verdict du tribunal.

Laisser un commentaire