Deux journalistes danois agressés, des sénégalais gardés à vue au Gabon

Deux journalistes danois agressés, des sénégalais gardés à vue au Gabon

Des commerçants sénégalais font partis des nombres autres immigrants interpellés et gardés à vue par la police gabonaise. C’est pour les besoins d’une enquête et tout est relatif à l’agression des deux journalistes danois par un ressortissant nigérien. Les faits se sont déroulés samedis au village artisanal de Libreville.
L’ambassade du Sénégal à Libreville a confirmé l’information. Il y a bien des commerçants sénégalais comme certains de plusieurs autres nationalités qui sont gardés à vue au lendemain de l’agression commis par un nigérian sur deux ressortissants de Danemark.
Du côté de la représentation diplomatique sénégalaise, on évite de dire un peu plus car le dossier est en instruction. Toutefois, l’ambassade promet de communiquer à l’occasion. Selon le procès de police à Libreville, tous les commerçants arrêtés sont entendus ; entendus pour non-assistance pour personne en danger.
Ils pourront être poursuivis pour association de malfaiteurs ou pour complicités. En fait, un des danois blessés a déclaré à la police que les commerçants présents durant de l’agression ne leur ont porté aucune aide et certaines ne voulaient même pas que la police soit saisie. Le conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon a condamné cet acte bare bare qui est inadmissible dans un Etat de droit.

Laisser un commentaire