Dernières minutes: Libéré de détention, le capitaine Mamadou Dièye est radié de l’armée

Capitaine Mamadou Dièye

C’est tard dans la soirée du mercredi que la nouvelle est tombée. Après 12 jours d’arrêt de rigueur militaire effectué à la garnison militaire de Bargny, l’ex-capitaine Mamadou Dièye a été remis en liberté, hier soir. Il est désormais libre de faire de la politique.

Comme l’avait demandé l’ex-officier qui exerçait au 24 Bataillon de Reconnaissance et d’Appui de Bignona, c’est la fin de son séjour sous les drapeaux. Mais, pire que ce à quoi il s’attendait, l’armée -qui a traduit un des siens devant un conseil de discipline- a décidé sa rétrogradation. D’officier, Mamadou Dièye n’est désormais considéré que comme un simple soldat. Aussi, ce même conseil réunit le 23 avril a décidé tout bonnement de radier l’ex-Saint cyrien des rangs de l’armée.

Ces sanctions administratives auront comme conséquences de priver l’ancien officier de ses droits à une pension militaire. Et, ses années d’effort dans les rangs des forces armées sénégalaises se verront ainsi réduites à néant. Alors que cela suffisait largement à son malheur, l’armée semble n’être pas satisfaite. Elle a, après plusieurs réunions, décidé de corser le dossier de l’ex-officier en promettant de traduire Mamadou Dièye devant les tribunaux pour répondre des délits de désertion en temps de paix; à l’intérieur du territoire.

Avec cette remise en liberté de Mamadou Dièye -qui a rejoint son domicile des Maristes hier soir-, c’est une nouvelle page qui s’ouvre à l’homme qui ambitionne de faire de la politique. Aussi, son acte d’insoumission -pour ce corps qui s’est constitué sur le principe du respect des consignes données par les chefs- risque de faire des émules dans la grande muette.

Laisser un commentaire