Décès de Serigne Saliou Amar : Une autopsie obligatoire dans le cadre de l’enquête retarde le rapatriement du corps du défunt

0

L’homme d’affaire n’a pas encore eu l’autorisation de rapatrier le corps de son fils décédé ce jeudi à Paris. Il urge de procéder à une autopsie pour mieux étayer les circonstances de la mort de Serigne Saliou Amar.

On en sait un peu plus sur la mort du fils du milliardaire sénégalais. Sérigne Saliou Amar est décédé à Paris dans des circonstances qui ont engendré un besoin d’autopsie. C’est obligatoire, selon les exigences de l’enquête portant sur ce qui aurait provoqué la mort du jeune sénégalais, selon le site dakaractu.

Ainsi, la famille ne peut avoir l’autorisation de transporter la dépouille du fils Amar au Sénégal. Un proche de la famille, contacté le jour même du décès de Saliou, affirme une mort naturelle annonçant même les dispositions prises pour rapatrier la dépouille: «Pour le moment, nous sommes en train de voir les disponibilités dans les avions pour aller récupérer le corps et prévoir l’enterrement à Touba.»

Mais, l’enquête n’étant pas encore bouclée, Cheikh Amar père du défunt ne peut pas disposer du corps de son fils. Sérigne Saliou homonyme du vénéré ancien khalif général des Mourides, est décédé jeudi matin en France. Il est arrivé à paris une semaine juste avant sa mort en compagnie de sa mère.

Laisser un commentaire