Elle croise sa co-épouse en chine et lui laisse une cicatrice

Elle croise sa co-épouse

Une femme victime de viol.

Nabou Diallo et Mame Binta Ndoye, sont des co-épouses qui se vouent une jalousie maladive. Elles ne ratent aucune occasion pour se donner en spectacle. Mais cette fois ci, elles ont franchi le Rubicon, puisqu’elles ont soldé leurs comptes en Chine. Où elles se sont rendus dans le cadre de leurs activités commerciales.

Nabou Diallo, âgée de 35 ans, raconte la terrible scène : «J’étais dans une boutique lors que je l’ai vu arriver. J’ai fait deux pas en arrière pour tracer mon chemin. J’ai pris la route qui mène vers un restaurant de Sénégalais. Et c’est à ce moment qu’elle est sortie de la boutique pour m’abreuver d’injures ».

Elle poursuit : «elle a commencé à me traiter de prostituée venue en Chine pour se trouver des hommes. J’ai pris mon téléphone et j’ai commencé à filmer. Elle était accompagnée de sa cousine, et elles se sont jetées sur moi avant de me mordre au bras».

A l’en croire, les médecins chinois refusent de soigner son bras parce que le lambeau de la chair est introuvable.

Le journal « Les Echos » qui s’en est fait écho dans son édition du mercredi, indique que la présumée auteure, Mame Binta Ndoye, refuse de se prononcer sur cette affaire.

Laisser un commentaire