Choc du 16 juillet : Modou Lô favori devant Lac 2 « si le combat dure… »

Choc du 16 juillet : Modou Lô favori

0

Le combat va se dérouler dans quelques semaines dans l’antre du stade Demba Diop. Les pronostics sont lancés. Et l’analyste, ancien lutteur aguerri, Mbaye Gueye de Fass, mise sur Modou lô. Le chef de file de l’écurie Rock Energie est favoris devant celui du Walo, Lac2, « si le combat perdure ».

Le 16 juillet, ils vont se frotter pour la deuxième dans un combat de clarification. Cette fois, jurent les deux lutteurs, il y aura chute. Le duel ne sera pas nul comme lors de leur premier combat. Modou Lo et Lac de Guiers promet un accrochage épique aux amateurs, observateurs et fans de la lutte. D’après leurs déclarations respectives, bagarres, uppercuts, lutte pure sur fond de beaux croc techniques, ponctueront le duel. Sauf qu’une question se pose encore. A qui profitera le duel si le combat tire en longueur ?

En réponse, l’analyste Mbaye Gueye, ancienne gloire très réputée en la matière pense au champion de l’écurie Rock énergie des Parcelles Assainies. Dans les colonnes du quotidien sunu Lamb, l’aînée de Moustapha Gueye, deuxième tigre de Fass dicte sa conviction : « si le combat devait tirer en longueur, ce serait en faveur de Modou Lô »

Pourtant, l’adversaire de Modou Lô de ce 16 juillet, le puncheur du walo, est aussi connue pour sa capacité de gérer un combat épique du genre. Défensif et stratège, il met les observateurs à l’unanimité : « Quand ça sent le roussi, lac 2 sait s’en sortir avec une méthode défensive extraordinaire », constatent souvent ces derniers. En plus, reconnaît l’analyste de Sunu Lamb, « lac de Guier 2 est un grand technicien ». Et estime Mbaye Gueye encore, « si Modou Lô « doit attaquer, il devra le faire avec prudence. »

Revenant sur le temps du combat, Mbaye Gueye qui y voit « un beau duel entre deux champions qui lutteront pour la victoire », ne conseille aucun des deux mastodontes d’essayer de changer de stratégie, « au risque de le payer cher ». Il dit: « Je pense que celui qui luttera contre-nature en changeant sa stratégie habituelle de combat, le paiera cher ». Parole d’ancien lutteur qui a bouleversé l’arène du temps du roi des arènes, Double Less.

 

Laisser un commentaire