«La Chambre de commerce risque de perdre des emplois et…» Abdou Aziz Sabaly

«La Chambre de commerce

Depuis le 11 novembre dernier, les marchandises entrant au Port autonome de Dakar (Pad) ne passent plus sur le pont bascule. C’est du moins ce qu’affirment les travailleurs de la Chambre de Commerce de Dakar qui redoutent un énorme manque à gagner qui se chiffre à plus de 15 millions de francs CFA.

«Depuis le 11 novembre, deux bateaux sont entrés au port et sur ces deux bateaux, nous Chambre de Commerce, nous perdons entre 10, 15 millions, voire plus. Il faudrait qu’on regarde ce que cela représente comme perte. Car d’autres également peuvent s’engouffrer dans la brèche», a déclaré Abdou Aziz Sabaly, membre du collège des délégués de la Chambre de Commerce de Dakar.

A l’en croire, cette situation risque de faire perdre énormément d’argent mais aussi des pertes d’emplois pourraient être enregistrées si cette situation perdure.

Laisser un commentaire