La Californie se débat contre les incendies les plus dévastateurs de son histoire

La Californie

Jamais la Californie n’a connu d’incendies aussi dévastateurs : des milliers de bâtiments ont été détruits, des dizaines de milliers d’hectares de forêts partis en fumée. Des centaines de milliers de personnes ont fui les flammes, mais on compte désormais au moins 31 morts. Un chiffre qui pourrait encore augmenter.

228 personnes sont toujours portées disparues, a prévenu Kory Honea, le shérif du comté de Butte. C’est dans cette zone du nord de l’Etat que le « Camp Fire » fait rage. Un incendie qui, avec plus de 6 700 bâtiments détruits, dont un hôpital et des maisons, est d’ores et déjà le plus destructeur jamais enregistré en Californie.

Huit cents kilomètres plus au sud, les flammes d’autres incendies, dont le plus important baptisé « Woolsey Fire », dévorent tout sur leur passage et menacent la région de Los Angeles. Près de Sacramento et dans la célèbre station balnéaire de Malibu, 250 000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuer leurs domiciles.

Plus de 8 000 pompiers se battent depuis la semaine dernière contre ces murs de feu. Mais pour l’instant, ils maîtrisent à peine 25% des incendies. Et la situation risque d’empirer : les vents chauds et secs venus de l’intérieur des terres se sont levés et pourraient étendre les brasiers dans les jours à venir.

La cause de l’incendie n’a pas été identifiée. Selon le quotidien Sacramento Bee, des responsables locaux du réseau électrique ont indiqué aux autorités californiennes qu’une panne était survenue près du lieu où il a démarré.

Laisser un commentaire