Barthélémy Diaz aux journalistes : « Il y a des patrons de presse qui émargent et j’en ai la preuve »

Au cours de sa conférence de presse tenue ce mardi 2 octobre au niveau de la mairie de Mermoz Sacré-coeur, Barthélemy Diaz n’a pas manqué de s’en prendre à la presse. Selon lui, il y a des patrons de presse qui émargent au profit de leur « silence ». Et le maire d’ajouter qu’il détient des preuves.

Selon Barthelemy Diaz, certains patrons de presse sont « corrompus ». «J’ai entendu beaucoup de chose concernant la presse. Nous sommes tous des sénégalais et savons, tous, ce qui se passe. Et je ne m’adresse pas à ces patrons de presse qui émargent, ils se connaissent très bien. » Dans ce sens, il a ajouté qu’il les citerait pas « par mépris et s’ils veulent, ils peuvent engager le combat et j’apporterai des preuves qui montrent qu’ils émargent ».

Sur ce, Barthélémy Diaz a affirmé que parmi ces patrons qui émargent « certains ne payent pas leurs employés. » Toujours dans cette dynamique, il a affirmé que « ils veulent anéantir le premier parti politique de ce pays qui est la presse. Avant que  l’opposition fasse face à l’ancien régime, c’est la presse qui a fait partir l’ancien régime. Et aujourd’hui, on veut métamorphoser cette digne presse et la transformer en premier mouvement de soutien à l’actuel régime. Au nom d’interêts exclusivement partisans, personnels et d’interets pécuniers et alimentaires.

Je vous invite vous les journalistes, vous qui prenez les transports en commun pour aller travailler, payer vos loyers, n’acceptez pas qu’on remette en cause votre noble mission, c’est d’informer juste et vrai. Ce qui se passe dans ce pays, c’est une injustice inacceptable et notoire. Elle doit être dénoncée et combattue. »

Laisser un commentaire