Bagarre au Conseil constitutionnel : Gakou annonce qu’il va porter plainte

Bagarre

Texte alternatif de la bannière

La bagarre lors du dépôt des candidatures au Conseil constitutionnel, la nuit du lundi au mardi, se termine sur le terrain judiciaire. Le président du Grand parti, Malick Gakou, candidat de la Grande Coalition de l’Espoir, blessé à l’œil, compte déposer une plainte, renseigne Le Quotidien.

« J’ai été agressé par la gendarmerie politique de Macky Sall, rembobine-t-il dans les colonnes du journal. C’est à 6h qu’on nous a remis des jetons suivant un ordre préétabli, avec Macky Sall en tête, hélas. Les gendarmes m’ont refusé l’accès au Conseil. J’ai un œil au beurre noir, une gorge engluée et des courbatures multiples. Un certificat médical est établi et une plainte en vue. »

Gakou avait arraché une liste de présence qu’aurait, « illégalement », déposée l’ancien Premier ministre Aminata Touré, mandataire du Président Macky Sall. Ça lui a valu une brève détention avant d’être relâché.

Laisser un commentaire