«Nous avons intérêt à avoir une élection présidentielle transparente… » Alioune Tine

«Nous avons intérêt

La tension politique au Sénégal en prélude de la Présidentielle 2019, fait craindre l’apparition de violences préélectorales et/ou post-électorales. Sur ce, «nous avons intérêt à avoir une élection présidentielle transparente pacifique. Nous avons intérêt à avoir un consensus sur l’ensemble des règles du jeu pour nous en sortir», prévient Alioune Tine, directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

En ce qui concerne l’acharnement du régime sur le mouvement « Y’en a marre », connu pour son combat en faveur du respect des règles démocratique et pour son militantisme citoyen, Alioune Tine pense que le mouvement « a beaucoup influencé les jeunes sur le continent. Ce sont des défenseurs qui travaillent de manière bénévole. C’est pour ça que Lead Afrique a été là pour un petit peu les aider à gérer leurs moyens financiers dans le cadre de l’exécution de leurs activités… Personne ne comprend aujourd’hui le harcèlement contre Y’en a marre», affirme-t-il, dans un entretien avec Sud Quotidien.

Laisser un commentaire