Arabie Saoudite : Ali Bongo sort de l’hôpital, et passera sa convalescence à Rabat

Arabie Saoudite

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé depuis le 24 octobre à Ryad, quittera la capitale saoudienne mercredi pour Rabat, « pour poursuivre sa convalescence», a annoncé mardi son épouse Sylvia sur sa page Facebook. «demain mercredi 28 novembre (…), Ali Bongo Ondimba, mon époux, quittera l’hôpital du roi Fayçal de Ryad en Arabie Saoudite », a écrit Mme Bongo, en ajoutant qu’il arrivera le même jour «à rabat».

Mme Bongo Ondimba a souligné qu’elle et son mari tiennent « avant toute chose à exprimer » leur « profonde gratitude à l’endroit des autorités saoudiennes et du corps médical».
«Pour poursuivre sa convalescence, le président, en concertation avec sa famille proche, a fait le choix d’accepter la proposition d’accueil de son frère, sa Majesté le roi du Maroc Mohammed VI. Nous lui en sommes extrêmement reconnaissants », a indiqué Sylvia Bongo.
Elle a précisé que ce transfert de Ryad à Rabat « a été rendu possible grâce à l’amélioration très significative » de l’état de santé de son mari. Le président Bongo compte « mettre à profit cette brève période de convalescence pour recouvrer ses pleines capacités physiques, ainsi que pour travailler sur les dossiers les plus prioritaires» du Gabon, selon sa femme. « À cette fin, il a demandé aux principaux responsables au sein de la présidence de la république de le rejoindre à rabat », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire