Al Ngourane: Quand recharger son téléphone devient un luxe

Al Ngourane: Quand recharger son téléphone devient un luxe

Au Sénégal, le président Macky Sall prépare une nouvelle “tournée économique” au nord du pays en cette fin de semaine, notamment dans les régions de Saint-Louis et Matam. Ces déplacements marathon à l’intérieur du pays permettent, selon le chef de l’État, de “voir l’état d’exécution des différents projets”.

 

Parmi les grands programmes du gouvernement, l’accès à l’électricité pour tous, prévu d’ici 2025. Aujourd’hui, 58% de la population vivant en zone rurale n’a pas accès à cette énergie. En attendant, pour recharger téléphones portables ou ordinateurs, certains ont trouvé une alternative pratique. Reportage de notre correspondante au Sénégal, Charlotte Idrac, dans le village d’ Al Ngourane, à 35 km au nord de Saint Louis, proche de la frontière avec la Mauritanie.

Bienvenue à la “boutique” d’Al Ngourane, localité de près de 400 habitants. Un kiosque en métal, six panneaux solaires sur le toit. À l’intérieur : environ 25 prises et autant de téléphones portables en charge. La charge d’un téléphone coûte 50 FCFA, moins de 10 centimes d’euros. L’idée a été lancée il y a quelques mois par Babacar Fall, originaire d’Al Ngourane. Le projet, soutenu par la coopération allemande, a coûté au total environ 3,5 millions de francs CFA, soit environ 5 300 euros. Et cela a changé la vie des habitants !

Laisser un commentaire