Affaire Madické Niang : Karim Wade réagit depuis Doha et crie à la trahison

Affaire Madické Niang : Karim Wade réagit

Entre Wade et Me Madické Niang, les lignes se creusent. Le premier accuse le second, qui nie et s’indigne, d’être derrière le groupe de libéraux qui lui a adressé un courrier pour lui demander, pour la prochaine présidentielle, de trouver au Pds un candidat autre que Karim Wade dont le rejet de la candidature est validé par la Cour suprême.

C’est que le 3 septembre, Madické Niang a adressé une lettre à Wade pour lui suggérer la même chose, et se proposer comme le plan B en question. Le président du groupe parlementaire Liberté et Démocratie, contrairement à l’ancien chef de l’État, a fait cas de cette correspondance dans son texte-réplique au secrétaire général du Pds, qui ne l’a pas raté dans une déclaration de feu publiée quelques heures auparavant, hier soir.

Jusque-là, Karim Wade, le principal concerné, n’a pas réagi publiquement. C’est en coulisses qu’il s’est exprimé. Vivement. D’après Libération, l’ancien ministre d’État est entré dans une colère noire en prenant connaissance de la teneur de la lettre de Madické Niang.

Le journal rapporte que Karim « a hurlé à la trahison, (traitant Madické Niang) de tous les noms d’oiseaux ». « Il est même allé jusqu’à mettre en cause la longue relation amicale qui existe entre Me Madické Niang et le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye », ajoute Libération.

Laisser un commentaire