Affaire de la caisse d’avance: Me Ndeye Fatou Touré clashe le procureur Serigne Bassirou Gueye

    Affaire de la caisse d'avance

    Le dossier de cautionnement de Khalifa Ababacar Sall était détenu et gardé jalousement par le procureur depuis des semaines. Serigne Bassirou Gueye l’a finalement remis au juge, au cours de l’audience de ce mardi. « Cet acte est un scandale », selon les avocats de la défense.

    Me Ndeye Fatou Touré, une des avocates de la mairie de Dakar a fustigé: « Nous avons espoir que la vérité judiciaire va être en conformité avec la vérité tout court. La vérité tout court, dans ce procès, est que depuis le début des poursuites, on a pas respecté les droits du prévenu. Le dernier acte grave du parquet, vous l’avez vu. Nous l’avons vécu en direct, c’est un scandale. Il n’y a qu’au Sénégal qu’un procureur de la République détient abusivement des pièces qui ne lui appartiennent pas, les soustrait de la procédure et ne les met pas à la disposition du tribunal et se présente à la face du tribunal et devant toutes les parties pour dire qu’il les avait gardés. Et c’est d’autant plus grave que depuis le début du procès, il ne les a pas rendu spontanément. Nous avons soulevé justement la disparition depuis vendredi. Lors que nous avons formulé une demande de mise en liberté provisoire avec à l’appui des pièces justificatives de l’offre de consignation. C’est à ce moment là qu’il a commencé a paniquer. Et, ce qui est extraordinaire, c’est que même hier au cours des débats, il n’a pas sorti le dossier. Ce n’est qu’aujourd’hui qu’il a sorti le dossier et pour cause. Il faudra qu’il s’explique devant cet acte qui est innédit. S’aurait été en France, ou dans d’autres démocraties, c’est sûr qu’on aurait mis en mouvement des actions. Ce n’est pas normal. Il n’a pas le droit de garder des dossiers qui ne lui appartiennent pas. Il les a gardés par devers lui, il ne les a pas mis dans les dossiers du tribunal alors que les pièces avaient été mises à un magistrat instructeur, ce n’est pas normal. Analysons ce que vient de faire le procureur, c’est pas normal ».

    Laisser un commentaire