Accusé d’apologie de la tuerie du Bataclan : Ousseynou Diop, l’étudiant en Maths physique voit le bout du tunnel

Accusé d'apologie de la tuerie du Bataclan

En prison depuis quatre ans au Quartier de haute sécurité du Cap Manuel suite à des accusations d’apologie du terrorisme, suite à la tuerie du Bataclan (13 novembre 2015 en France), Ousseynou Diop, l’étudiant en Maths physique, informatique de 24 ans, entrevoit le bout du tunnel, car, selon son avocat, Cheikh Koureyssi Ba, « le Doyen des Juges vient de signer ce lundi 19 Novembre 2018 l’ordonnance de non-lieu partiel et de renvoi en police correctionnelle ».

« Fraîchement constitué pour lui ce vendredi 16, je sors à l’instant de mon premier entretien avec ce jeune compatriote détenu au Quartier de haute sécurité du Cap Manuel où il purge sa quatrième année de privation de liberté. », a expliqué son avocat constitué Cheikh Koureyssi Ba.

Ousseynou Diop, ce jeune matheux de 24 ans étudiant en physique et informatique, « mêlé sur des bases totalement farfelues à de sombres affaire d’actes de terrorisme, de menaces et d’apologie du terrorisme suite à la tuerie du Bataclan à Paris, avait fini par mettre un terme à sa grève de la faim ce mercredi ».

Selon son avocat, Ousseynou Diop a accueilli avec satisfaction ce dernier pas significatif quoique tardif dans l’évolution de son dossier, soutenu par bon nombre de démocrates, de condisciples de l’UCAD et de bonnes volontés réunis autour de sa famille biologique résidant entre Thiès sa ville natale et Dakar.

Leral.net

Laisser un commentaire