Accusé d’achat de conscience, Doudou Kâ réagit : «J’ai même personnellement fait parvenir à Ousmane Sonko, son “soukeurou kor”… »

Accusé d'achat de conscience, Doudou Kâ réagit : «J’ai même personnellement fait parvenir à Ousmane Sonko, son "soukeurou kor"... »

Le Directeur général de l’Aibd, par ailleurs Président Coalition Doggu Pour le Grand Sénégal, est accusé d’achat de consciences par des femmes de Ziguinchor, pour collecter leurs signatures destinées au parrainage en vue des élections législatives de juillet 2022 à travers  des “soukeurou kor”. A en croire Doudou Kâ, ces amalgames maladroitement inventés et fantasmés par des adversaires politiques, procèdent d’une tentative de manipulation des opinions publiques et une volonté délibérée de créer de la controverse et de la discorde entre les populations de Casamance et de Ziguinchor, en particulier.

 

«Je dénonce avec vigueur ces pratiques qui suggèrent des relents de manipulation des opinions et vont au-delà de ce qui est admissible dans la compétition politique.
Il est pour moi une longue tradition d’exprimer  avec discrétion et humilité,  à l’occasion de chaque Ramadan, cette solidarité envers toutes les populations. Sans distinction de religion ou d’ethnie, et au-delà de toute considération politique», a t-il précisé.

Pour prouver que ses actions sociales sont “apolitiques”, il révèle :  “J’ai même personnellement fait parvenir à  Ousmane Sonko, maire de Ziguinchor, son « soukeurou kor ». Un acte de générosité qui ne signe certainement une intention d’achat de conscience  mais  une volonté de se mettre  à hauteur d’homme pour fabriquer de la solidarité entre concitoyens. Les épreuves politiques ont aussi vocation à bâtir  des passerelles pour préserver ce lien social indispensable à la promotion d’une République apaisée pour bâtir l’émergence indiquée par le Président Macky Sall.”

Exclusif.net

Laisser un commentaire