3e vague COVID 19: 1173 personnes arrêtées en 48 heures pour non-port de masque

3e vague COVID 19: 1173 personnes arrêtées en 48 heures pour non-port de masque

La police avait promis de sévir pour le port obligatoire de masque dans les lieux publics et privés afin de couper la chaîne de contamination de la covid-19. Les limiers, qui ont commencé à exécuter la décision du ministre de l’Intérieur, ont arrêté, en 48 heures, 1 173 personnes.

 

Le dispositif des flics dans les artères de la capitale, notamment à Sandaga et à Liberté 6, a permis de verbaliser les citoyens récalcitrants qui ont payé une amende de 3 000 francs. Cela démontre à suffisance que certains Dakarois restent toujours insensibles à la troisième vague de Covid-19.

Et ce, rapporte le quotidien L’AS dans sa parution du jour, malgré la résurgence de la pandémie dont le nouveau variant Delta, fait des victimes tous les jours. La police qui compte maintenir le dispositif a récolté un montant de 02 millions lors de la première opération.

Laisser un commentaire