3 milliards volés à la Sgbs : Un candidat à la présidentielle de 2019 arrêté

Candidat à la présidentielle de 2019, Déthié Ndiaye, président de l’Union pour un mouvement progressiste (Ump), est en prison à Rebeuss. Il a été arrêté et placé sous mandat de dépôt hier, jeudi 22 novembre, dans le cadre de l’enquête sur le détournement d’au moins 3 milliards de francs Cfa à l’agence Manko de Pikine, filiale de la Sgbs.

Il rejoint ainsi Chérif Sow et Wagane Faye Mbaye, respectivement directeur de l’agence et chef de portefeuille à l’époque des faits visés. Déthié Ndiaye, lui, était à ce moment-là directeur commercial de Manko/Pikine qu’il a quittée en octobre 2018.

Selon Libération, qui donne l’information, le candidat à la succession de Macky Sall est inculpé pour association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écritures privées de banque et blanchiment de capitaux. Le journal précise qu’il était chargé de recouvrer les créances lorsqu’il officiait au niveau de la filiale de la Sgbs.

Selon l’accusation, reprise par Libération, il « se trouve au cœur du système frauduleux ayant permis de piller systématiquement les ressources » de l’agence Manko de Pikine.

Le journal signale que Dédhié Ndiaye a déclaré avoir recueilli 24 000 parrainages pour la présidentielle et rappelle qu’il est l’auteur de « La face cachée de Ndongo Lo », un livre paru en 2007.

Laisser un commentaire