Histoire générale du Sénégal : Le passé de la région de Thiès revisité

    Histoire générale du Sénégal : Le passé de la région de Thiès revisité.

    Pendant trois jours, des historiens, des détenteurs du savoir traditionnel, des communicateurs, etc., au nombre de 200, passeront en revue l’histoire de la région de Thiès. Le deuxième séminaire régional du projet de réécriture de l’Histoire Générale du Sénégal se déroule depuis hier dans la capitale du Cayor.

    Après le séminaire de lancement de ses activités sur le terrain tenu à Tambacounda, c’est Thiès qui accueille depuis le séminaire régional du projet « Histoire Générale du Sénégal, des origines à nos jours ». Selon le Pr Iba Der Thiam, coordonnateur du projet, le choix de la capitale du rail n’a pas été opéré par hasard de n’importe quelle conjoncture. « Thiès occupe dans l’histoire de notre pays une position centrale et stratégique qui lui confère un intérêt de tout premier plan. Carrefour de peuples, de cultures et de civilisations, ses populations ont joué dans l’histoire aussi bien du Cap-Vert, du Cayor, du Baol, du Sine, du Saloum, que du Djolof et du Walo, différents rôles au plan aussi bien politique, syndical, religieux, culturel, qu’économique et social, qui confèrent à leur région, une position de référence et de symbole dans de nombreux domaines », a fait savoir le coordonnateur.

    A en croire l’historien, ce projet s’est fixé l’objectif de réécrire notre histoire pour mettre à la disposition de notre peuple, l’outil qui lui manque le plus pour prendre pleinement en main son destin, en s’appuyant sur une connaissance approfondie de son passé, pour mieux connaître son présent et définir son avenir avec lucidité, clairvoyance et pertinence. En effet, il souhaite rendre compte aux générations actuelles et futures de tout ce que cette région aux multiples facettes a déjà apporté à notre pays et peut encore lui apporter dans le présent et dans le futur pour jouer pleinement sa partition dans le développement du Sénégal.

    « Aucune région autant que celle de Thiès ne résume mieux les différentes péripéties de notre histoire politique, dont quelques-unes des pages les plus glorieuses ont été écrites dans cette province du Sénégal colonial, qui incarne la résistance à l’occupation étrangère et le combat libérateur inlassable mené par les patriotes pour la liberté, la dignité et la justice », a-t-il fait savoir.

    Pour le gouverneur, Amadou Sy, l’histoire du Sénégal mérite d’être mieux connue. Et pour cela, il faut qu’elle soit réécrite. « Une bonne frange des Sénégalais ne se trouve pas parfois dans l’histoire telle qu’elle est enseignée. Nous avons tous besoin de savoir comment l’histoire du Sénégal s’est faite », a-t-il estimé. Cette rencontre de Thiès, a mentionné le Pr Bouba Diop, permet de jeter un regard sur notre histoire très complexe. Elle permettra aussi de faire un point sur le projet de façon globale mais aussi de rendre hommage à trois personnes qui étaient dans le projet, mais emportées par la mort : Pr Yoro Fall, Abdou Séga Sy et Issa Laye Thiaw.

    Laisser un commentaire