« Alerte rouge » sur la qualité de l’air à Dakar ce jeudi

    A handout picture taken on March 15, 2016 and released by the Russian Defence Ministry shows Russia's servicemen attending a ceremony marking the withdrawal of Russian armed forces from Syria at the Hmeimim military base in Latakia province. AFP PHOTO / RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / VADIM GRISHANKIN RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT " AFP PHOTO / RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / VADIM GRISHANKIN" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS / AFP PHOTO / RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / Vadim Grishankin

    « Alerte rouge » sur la qualité de l’air à Dakar ce jeudi
    Dakar, 15 fév (APS) – Les services de la ville de Dakar annoncent une qualité de l’air « très mauvaise » dans la capitale pour ce jeudi, avec des concentrations de particules « très élevées ».

    « La qualité de l’air est très mauvaise (indice rouge) pour la journée du 15 février. Les concentrations de particules restent très élevées dans l’air ambiant », écrivent-ils dans un communiqué transmis à l’APS.

    Les populations dakaroises sont donc appelées à « respecter scrupuleusement tout traitement médical en cours, ou l’adapter sur avis médical », l’exposition des populations à cette pollution intermittente aux particules fines présentant ‘’un risque réel pour leur santé ».

    Les services de la mairie de Dakar recommandent par ailleurs la consultation d’un médecin, « en cas d’aggravation ou d’apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux) ».

    Il est également préconisé d’éviter ou de limiter « toute activité physique ou sportive intense (notamment compétition) à l’extérieur augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés ».

    Les services de la mairie demandent en outre aux populations dakaroises de « veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de l’encens, de solvants et surtout la fumée de tabac ».

    « Les personnes souffrant de maladies respiratoires, les jeunes enfants, et les personnes âgées devraient éviter de s’exposer longuement à l’air ambiant pendant la période », peut-on lire dans le communiqué.

    Laisser un commentaire