Drame à Boffa Bayotte, Macky Sall absent des lieux, les jeunes casamançais déplorent

    Drame à Boffa Bayotte, Macky Sall absent des lieux, les jeunes casamançais déplorent

    Des jours après le carnage de Boffa Bayotte, le chef de l’Etat toujours abonné absent sur les lieux. Le mouvement Vision citoyenne dénonce cette absence du président de la République et s’insurge contre les militants apéristes qui tentent de justifier cette attitude de Macky Sall. Madia Sané, le coordonnateur qui portait la parole dudit mouvement explique.

    « Nous dénonçons une situation à la limite lamentable. La tuerie qui s’est passée le samedi 6 janvier dernier a causé plusieurs morts. Nous voulons juste dire à l’endroit de tous les Sénégalais et à l’endroit du monde entier que s’il y a des gens qui ne peuvent pas compatir au même titre que nous, cette douleur atroce que nous vivons depuis que cette tuerie a eu lieu, nous leur demandons tout simplement de se retenir. En réalité, il y a certains dans leur communication, ils touchent à la sensibilité des casamançais ».

    Le coordonnateur de Vision citoyenne très touché par les propos des Luc Sarr poursuit: »Je signale à Luc Sarr, il ne peut pas se permettre de dire que le Président de la République n’est pas obligé de venir en Casamance. Non c’est une obligation pour lui de venir en Casamance. Parce que ce sont des sénégalais qui ont été tués. La fois dernière, nous avons entendu le président des exploitants forestiers dire que ce sont des casamançais qui ont tué des casamançais, on s’est tu. Cette fois ci, ils ont poussé le bouchon plus haut. Ceux qui sont morts sont des sénégalais comme nous. Nous ne supporterons plus d’être injuriés par quiconque ».

    « Et pour dire à Luc Sarr que les sénégalais sont mécontents. Ils sont aujourd’hui fâchés par rapport à votre communication. Nous demandons publiquement à Luc Sarr de présenter ses excuses à l’endroit des casamançais. Ce qu’il a fait a réellement touché notre sensibilité. Tout le temps, nous entendons des canons qui nous réveillent le matin; en pleine nuit, c’est ce qui nous réveille encore. Nous sommes entrain d’endurer tout cela. Vous n’avez rien à dire que de vouloir nous injurier. Désormais, je vous dis que la jeunesse casamançaise est déterminée à combattre pour que la paix revienne en Casamance, et aussi à combattre pour ceux la qui veulent nous injurier » conclu t-il.

    Laisser un commentaire