11 septembre: Trump à Shanksville pour rendre hommage aux héros du vol 93

11 septembre

Dix-sept ans après les attentats du 11-Septembre, le président Donald Trump se déplace mardi à Shanksville pour rendre hommage, comme George W. Bush et Barack Obama avant lui, aux héros du vol 93.C’est près de cette toute petite ville de Pennsylvanie, située à quelque 200 km au nord-ouest de Washington, qu’un des quatre avions détournés par des membres d’Al-Qaïda a fini sa course.

 

Informés par téléphone des attaques contre les tours du World Trade Center, des passagers avaient tenté de reprendre le contrôle de l’appareil qui a fini sa course folle dans un champ, au lieu d’atteindre sa cible: la capitale fédérale américaine.

Le but de cette visite? «Se souvenir de cette terrible journée (…) et rendre hommage à ceux qui ont non seulement perdu la vie mais qui se sont sacrifiés pour d’autres», a souligné Sarah Sanders, porte-parole de la présidence.

Les pirates de l’air avaient semble-t-il pour cible le Capitole, immense bâtiment situé sur une colline, siège du Sénat et de la Chambre des représentants. Ce 11 septembre 2001, le Congrès était en pleine activité.

M. Trump sera accompagné de la Première dame Melania, pour ce moment d’unité nationale qui devrait lui offrir un répit temporaire au milieu d’une séquence particulièrement mouvementée.

Ce déplacement intervient le jour de la sortie du livre dévastateur du journaliste d’investigation Bob Woodward, qui dresse le portrait d’un homme incapable de saisir les enjeux de la présidence et que ses collaborateurs tentent en permanence de contourner.

Le couple présidentiel doit se rendre sur le site où vient d’être inaugurée une «Tour des voix» (Tower of Voices), monument de près de 30 mètres de hauteur érigé en l’honneur des quarante passagers et membres d’équipage.

Elle sera constituée à terme de quarante carillons dont le son changera en fonction de la force et de la direction du vent.

A 10H03 (14H03 GMT), heure à laquelle le Boeing s’est écrasé provoquant un immense champignon de fumée au-dessus des collines de Pennsylvanie, leurs noms seront lus un à un.

L’histoire du vol 93, qui devait effectuer la liaison Newark-San Francisco, a donné lieu à plusieurs films, dont «Vol 93» de Paul Greengrass.

Les derniers instants du vol et les dialogues entre passagers, membres d’équipage et pirates de l’air en train de lutter dans le cockpit, avaient été diffusés en 2006 dans une salle de tribunal américain à l’occasion du procès du Français Zacharias Moussaoui.

Les cris entendus dans la cabine de pilotage avaient alors glacé les jurés et l’audience qui assistaient au procès du seul inculpé pour ces attentats, condamné par la suite à la prison à vie.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont fait près de 3.000 morts aux Etats-Unis, dont une immense majorité à Manhattan.

Symbole fort qui rappelle combien cette ville a été meurtrie: une station de métro qui avait été détruite et enfouie sous les débris lorsque les deux tours jumelles se sont effondrées, a rouvert ses portes ce week-end.

«WTC Cortlandt est plus qu’une nouvelle station de métro (…) C’est un symbole de la détermination des New-Yorkais», a souligné Joe Lhota, président de la métropolitain Transportation Authority.

Laisser un commentaire