Etats-Unis-Covid-19 : R Kelly reste emprisonné au milieu de la crise…

Un juge fédéral à New York a rejeté mardi la demande du chanteur de R&B R. Kelly de sortir de prison de Chicago, car il craignait de contracter le coronavirus derrière les barreaux.

« L’accusé est actuellement en détention en raison des risques qu’il fuira ou tentera d’entraver, de menacer ou d’intimider des témoins potentiels », a écrit la juge de district américaine Ann Donnelly de Brooklyn dans son refus. « Le défendeur n’a pas expliqué comment ces risques ont changé. »

Kelly, 53 ans, est détenu au Metropolitan Correctional Center du centre-ville de Chicago depuis qu’il a été inculpé de pornographie juvénile fédérale, d’entrave à la justice et de racket.

Trois membres du personnel de l’enceinte fédérale ont été testés positifs pour le virus, mais aucun détenu n’a été signalé infecté. Des cas ont été signalés à la prison du comté de Cook à Chicago et dans d’autres prisons du pays.

Les avocats de Kelly ont  déposé une requête fin mars,  faisant valoir que les personnes dans ces établissements couraient un risque particulier de contracter le virus.

Les procureurs fédéraux de Brooklyn ont déclaré que la prison de Chicago et d’autres installations fédérales avaient pris des mesures pour empêcher la propagation du virus.

De plus, ils ont écrit qu’un « risque généralisé » qu’un détenu puisse contracter le virus ne justifie pas sa libération.

Kelly a nié avoir abusé qui que ce soit et a plaidé non coupable de toutes les accusations portées contre lui.

Il fait face à plusieurs dizaines de chefs d’accusation d’inconduite sexuelle  dans les États et dans l’État fédéral de l’Illinois, du Minnesota et de New York, de l’agression sexuelle à la direction d’un plan de racket visant à lui fournir des filles.

Laisser un commentaire