« Ce dialogue politique est-il vraiment sincère ? » (Par Ass Babacar GUEYE)

Ibrahima doit être installé officiellement pour que Mamadou soit opérationnel. Macky traîne le pas pour installer big Fam et Mamadou est poussif dans l’exécution de son agenda.

Nous, opposition, continuons à être attentiste quant au début de l’audit du fichier, de l’évaluation du processus électoral et de la fixation nécessaire et obligatoire de la date des élections. Ceci, jusqu’à quand ? Est-ce qu’une série de correspondances sans réponses peut régler le problème ?

Devons-nous, nous laisser manger à la sauce marron-beige sans lever le tout petit doigt ? Non à mon sens. D’autres stratégies plus concertées et plus pensées doivent être envisagées pour influencer en notre faveur le rapport de force inévitable.

C’est vrai aussi que depuis un certain temps votre serviteur, pour des raisons familiales est en dehors du dialogue politique. Mais franchement, je n’ai point l’impression d’avoir raté quelque chose de vraiment essentiel !

Mais, diantre, pourquoi depuis plus de deux mois, Famara Ibrahima Sagna est un facteur bloquant pour le dialogue politique? Ou bien, c’est le commanditaire du dialogue national lui-même qui veut aujourd’hui danser sur une autre symphonie ?

En tout cas, en ma qualité de lanceur d’alerte, je commence vraiment à me poser beaucoup de questions sur cette impasse qui semble être voulue et entretenue par le camp du pouvoir.

Bakhna Rek. Il est temps que ces trois questions soient vraiment vidées pour plus de crédibilité aux yeux du peuple Sénégalais. Et surtout pour ne plus faire face à d’autres hold-up électoraux avec des lendemains moroses.

A bon entendeur, salut.

ABG PLÉNIPOTENTIAIRE MEMBRE DU PÔLE DE L’OPPOSITION.

Laisser un commentaire