Ziguinchor: Un étudiant de 22 ans disparaît, un corps sans vie découvert

    Ziguinchor: Un étudiant de 22 ans disparait

    10 jours après le massacre de Boffa Bayottes la disparition d’un étudiant de 22 ans a plongé la ville de Ziguinchor dans l’émoi. Pendant qu’on cherche l’étudiant un corps a été repêché dans le fleuve.

    En effet, la disparition mystérieuse du jeune homme  inquiète. Sa famille et ses proches appellent au secours. Raymond Diompy, c’est le nom d’un étudiant en tourisme à l’université Assane Seck de Ziguinchor disparu depuis vendredi dernier. Sa famille et autres proches très préoccupés ont fait face à la presse pour lancer un SOS sur cette disparition qui survient dans un contexte tendu dans le sud du pays.

    Morte d’inquiétude, sa maman Dernedine Emilie Evra explique: « je n’ai pas revu mon fils depuis dimanche dernier. Il a quitté la maison la nuit du vendredi au samedi. Et, depuis lors, je l’ai plus revu. Quand il partait, il a amené sa couverture. Je l’ai cherché partout. Je suis même parti à l’université, j’ai appelé ses amis mais rien».

    Selon toujours Dernedine Evra, son fils Raymond Gabriel Diompy, âgé de 22 ans était perturbé ces derniers temps par la séparation de ses parents. Une dure épreuve qu’elle traverse. «Je le vis difficilement. Je suis une mère. Je dois être forte. Je ne peux pas m’exprimer autrement. Car il y a ses frères qui sont à la maison et sans cela, ils ne pourront plus tenir. Tous les jours, ils me demandent : “où est Raymond».

    Ce lundi, aux environs de 16 heures, un corps sans vie en état de décomposition très avancé a été retrouvé au niveau du quai de pêche de Ziguinchor. C’est un groupe d’individus qui étaient sur le point d’embarquer à bord d’une pirogue, vers Afignam, qui a fait découverte macabre du corps sans vie, flottant sur l’eau.

    Il était méconnaissable parce qu’il n’avait plus d’oreilles ni d’yeux, sûrement arrachés par les poissons. Les sapeurs-pompiers sont venus récupérer le corps pour l’acheminer vers une des morgues des hôpitaux de Ziguinchor.

    Laisser un commentaire