Violences électorales en Côte d’Ivoire:La patronne de la CPI Fatou Bensouda appelle les acteurs à la retenue

Violences électorales en Côte d’Ivoire:La patronne de la CPI Fatou Bensouda appelle les acteurs à la retenue

Dans une déclaration sur les violences préélectorales en Côte d’Ivoire, la Procureure de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, a appelé les acteurs politiques à la retenue.

« Toute personne qui commet, ordonne, incite, encourage ou contribue de toute autre manière à la commission de crimes visés par le Statut de Rome est passible de poursuites devant les tribunaux de la Côte d’Ivoire ou devant la CPI», a prévenu la procureure, estimant que les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré-électorale de 2010 ne doivent pas se répéter.

Très préoccupée par la situation actuelle de la Côte d’Ivoire, Fatou Bensouda a appelé les acteurs politiques à la retenue. « Je suis profondément préoccupée par les rapports publics et les informations reçues par mon Bureau, faisant état d’une recrudescence de violences graves depuis plusieurs jours dans des villes de la Côte d’Ivoire”, a déclaré Bensouda qui déplore particulièrement les allégations de violences intercommunautaires qui auraient causé la mort de plusieurs personnes et des blessés.

« Je tiens à rappeler que nos enquêtes ouvertes en Côte d’Ivoire depuis octobre 2011 se poursuivent et que mon Bureau continue de suivre de près la situation sur toute l’étendue du territoire ivoirien», a-t-elle rappelé. En Côte d’Ivoire, l’élection présidentielle est fixée au 31 octobre 2020. Seuls quatre candidats à savoir, le président sortant, Alassane Ouattara, l’ancien président Henri Konan Bédié, l’ancien premier ministre Affi N’Guessan et le candidat indépendante Kouadio Konan Bertin dit KKB, sont en lice pour cette présidentielle.

Laisser un commentaire