Tribunal des flagrants délits: Aminata Lô Dieng et son frère remis en liberté avec une peine de sursis

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a vidé le contentieux qui oppose l’ancienne ministre du tourisme du président Abdoulaye Wade aux maitre des poursuites. Attendu pour être l’attraction du jour, le procès de Aminata Lô Dieng s’est bien déroulé pour l’ancienne égérie du wadisme.

Et, alors que les siens craignaient que le tribunal ne décide de la sanctionner lourdement, pour servir d’exemple, les juge ont tout simplement décidé de la remettre en liberté. Le juge, après concertations, a suivi le réquisitoire du procureur et a condamné Aminata Lô Dieng à une peine de 2 mois assorti de sursis. Son frère Mouhamadou Moustapha Lô, lui aussi, est  condamné à la même peine. Ils devront payer tous les deux une somme de 20.000 F CFA.

Le juge a finalement retenu les chefs d’accusation d’outrage à agent et violation des règles du couvre-feu. Madame Lô a été relaxée pour le délit d’usurpation de fonction. Une condamnation qui permet à celle qui fut ministre du Tourisme sous l’ère Wade d’humer l’air de la liberté après deux jours de détention. Pour rappel, l’ancienne ministre avait été placée sous mandat de dépôt le 1er février avec son frère Mouhamadou Moustapha Lô pour avoir violé le couvre-feu et l’état d’urgence, d’avoir usé du faux et d’avoir outragé des agents de l’exercice de leur fonction.

Laisser un commentaire