Trafic de visas au ‘’Djiloff Band’’ : comment le réseau est tombé

Déclaration de Bouba Ndour: voici la réponse de Viviane
Déclaration de Bouba Ndour: voici la réponse de Viviane

On en sait un peu plus sur l’affaire de trafic de visas qui éclabousse le ‘’Djoloff Band’’. Libération révèle, en effet, que la Section de Recherches, à travers le renseignement a pu démanteler le réseau dont le cerveau est un certain Petit Mbaye, soi-disant promoteur de spectacle, et déjà écroué à Dubaï pour escroquerie portant sur 200 millions de FCFA.

Petit Mbaye avait inventé un faux concert de Viviane en Italie et Djidiack Diouf confectionnait un faux contrat avec le cachet du Djoloff Band, avant d’établir la liste des « membres de l’orchestre » devant accompagner la reine du Djoloff Band pour la déposer à l’ambassade », indique, en effet le journal, qui souligne que ces candidats au voyage payaient entre 3 et 4 millions FCFA.


Mais la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane, qui avait reçu des renseignements sur les activités de ce réseau, filait déjà la bande. Petit Mbaye et deux ‘’clients’’ seront coincés dans un cybercafé de Liberté VI où ils imprimaient des passeports. Djidiack Diouf tombera par la suite. Placés en garde à vue, les deux ‘’clients’’ ont fait des aveux compromettants lors de leur audition.

Interrogée comme témoin, Viviane Chedid a déclaré voir n’a jamais signé un contrat pour un concert en Italie. Elle a porté plainte à son tour, se constituant partie civile.



LAISSER UN COMMENTAIRE