Société: Deux jeunes gens ont été tués sur la route de Koupentoum par un …

Un terrible accident de la circulation s’est produit hier, dimanche, à l’entrée du village de Bamba Thialène, à 22 Km de Koumpentoum, sur la route de Tambacounda, à l’Est du Sénégal. A en croire des sources locales qui se sont confiées au reporter de Kewoulo, deux jeunes gens ont péri dans l’accident. Et plusieurs autres personnes sont gravement blessées. Le pronostic vital de certains est même engagé.

Conducteur de moto Jakarta, par nécessité, et joueur de foot de l’ASC locale, Babacar Thiam n’est plus. Âgé de 22 ans et père de jeunes jumeaux, le jeune homme avait quitté ses copains vers les coups de 21 heures après les avoir longuement charriés et leur avoir promis de revenir incessamment. « Il avait eu une course et devait déposer un client qui se rendait au Louma, marché hebdomadaire, de Bamba Thialène. » Ont soutenu ses camarades, dévastés par la terrible nouvelle et inconsolables depuis l’annonce de sa subite disparition.

A en croire des sources locales qui se sont confiées à Kewoulo, « la moto se trouvait sur une de ces pistes rurales réalisées sur l’ensemble du territoire par l’Etat. Et la voiture qui la devançait soulevait beaucoup de poussière rouge, de la latérite. Et pour échapper à cette poussière suffocante, le conducteur a cherché à doubler le véhicule de devant. » Malheureusement pour eux, parce que la visibilité était réduite et à cause du manque de lumière, mais aussi à cause de la poussière soulevée, ils n’ont pas eu le temps d’apercevoir la charrette qui arrivait droit sur eux.

Et lorsqu’ils ont découvert cette maudite charrette tirée par un cheval aveuglé par les conditions atmosphériques, le drame était déjà inévitable. Atteint en pleine poitrine par l’une des barres de fer de la charrette, Babacar Thiam a été transpercé par le tube. Le choc a été si violent que son passager, Mor Thiongane, est lui aussi traversé par la même barre de fer. Comme ces deux accidentés, les passagers de la charrette sont projetés sur plusieurs mètres sur le sol, après avoir été éjectés de leur moyen de locomotion. « Quand les secours sont arrivés, Babacar Thiam, débarrassé de la barre de fer avait déjà rendu l’âme. Et, par terre, son passager luttait contre la mort. » A confié Moussa Thiam, l’oncle paternel de Babacar au reporter de Kewoulo.

Secourus par les pompiers, les blessés ont été ventilés entre le district sanitaire de Koupentoum, l’hôpital régional de Tambacounda et celui de Kaolack. « Malheureusement, ont soutenu des sources médicales, Mor Thiongane, aussi, a rendu l’âme aujourd’hui vers 11 heures à l’hopital régional de Tamba. » Originaire du village de Aïnoumane, il avait 18 ans et était élève en classe de 3 eme. La nouvelle de son décés est arrivée dans la ville où la famille de Babacar Thiam s’appretait à rendre son défunt fils à la terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE