Les sénégalais divisés sur le scandale de la danse exotique de Cheikh Béthio

Les sénégalais divisés sur le scandale de la danse exotique

0

Sillonnant certaines rues de la capitale sénégalaise, des citoyens ont donné leur opinion sur ce qui s’est passé récemment dans la maison du fondateur du mouridisme à Chicago communément appelé ‘’Keur Serigne Touba.

Reportage
Selon certains interlocuteurs, cet acte commis par le guide des thiantacounes d’où la danse jugée exotique, ceci est une erreur qui ne doit pas se reproduire. Ainsi, croisé sur la route qui mène vers les deux voies de Ouest Foire, précisément dans le quartier appelé ‘’Kognou nag bi’’ pour dire la rue du taureau, Mamadou Diakhité, interpellé dans Laaju Beusbi martèle. « En tant que sénégalais, s’il tient des propos, il critique. A mon avis je ne trouve aucun problème à cela. Par conséquent, quiconque qui va jusqu’à tenir des propos désintéressés et dénigrés et les diffamés, il faudra s’attendre aux conséquences. En tant que guide religieux, il n’est pas au-dessus de la loi. Il doit être un modèle. Ce n’est pas parce qu’il est guide qu’il doit dire ou faire ce qu’il veut. Je crois même qu’il est le premier à donner le bon exemple à la population ».

Quant à Abdou Lakhat Kâne, il estime qu’un bon talibé particulièrement mouride doit être une référence pour son peuple. Ainsi, il explique : « Nous sommes des talibés c’est la raison pour laquelle, nous ne pouvons pas nous prononcer là-dessus. Ce sont des choses que l’on voit tous les jours et cela ne date pas d’aujourd’hui. A mon humble avis si la religion l’interdit, nous devons tout faire pour ne pas succomber à la tentation. En général, les mourides ne font pas les interdits de la religion musulmane ». Puisque ce dernier doit respecter les instructions de sa confrérie, Abdou Lakhat Kâne de poursuivre : « Le dernier mot revient au khalif général. Alors comme tout bon talibé, nous déplorons certaines danses du Cheikh. Mame Cheikh Ibra Fall a été le premier disciple de Serigne Touba et pourtant il ne faisait pas ces choses-là ».
Pour sa part, Ibrahima Diouf, un tailleur mouride de dire que toutes les confréries déplorent cet acte particulièrement la communauté mouride. « Cela peut même ternir l’image du mouridisme. La maison de Serigne Touba qui se trouve à Chicago a été construite dans un seul but prier et rendre grâce à Dieu. Alors il ne faut pas le transformer en une salle de danse » peste-t-il.
Par contre Assane Seck un vendeur trouvé sur la passerelle de la foire défend Cheikh Béthio vu les œuvres caritatives qu’il a eu à faire lors des magal et autres pèlerinages dans ce pays.
« Certes le Cheikh s’est trompé mais il a fait beaucoup de bonnes choses et pourtant les gens n’en parlent pas. Il ne faut pas mal le juger car nul n’est parfait. Puisqu’il a reconnu ses erreurs et a demandé pardon à la population sénégalaise, nous devons le lui accorder ».

Laisser un commentaire