Sénégal : un collectif d’anciens joueurs dont El Hadji Diouf milite pour la destitution du président de la Fédération de football

Sénégal

Au Sénégal, un nouveau regroupement voit le jour. Il s’agit du Collectif pour le renouveau du football sénégalais (Cfrs).

 

Composé d’anciens internationaux sénégalais à savoir, El Hadji Diouf, Amdy Faye, Alassane Ndour, Amadou Ndiaye Zamadou, Victor Diagne et Yatma Dio, le Cfrs s’est assigné un objectif bien précis : précipiter une réforme en profondeur de la Fédération sénégalaise de football.

Ces anciens internationaux sénégalais se sont notamment estimés “inquiets” pour l’avenir du football sénégalais face aux “lacunes” dans la gestion actuelle du football sénégalais.

“Le jeune footballeur est angoissé, a déclaré d’entrée Victor Diagne, qui lisait la déclaration liminaire du Comité lors d’une conférence de presse organisée à Dakar le 21 avril. Il ne peut jouer, faute de terrain, de clubs et de compétitions. L‘État est préoccupé. À chaque campagne, il est obligé de gérer les carences de la fédération. Le commun des Sénégalais s’interroge, se demande à quand la fin du supplice.”

Ces anciens joueurs exigent un changement des dirigeants de la Fédération sénégalaise de football dont le président n’est autre qu’Augustin Senghor. Même si, soulignent-ils, la campagne n’est pas dirigée contre une personne en particulier, “mais contre un système obsolète, des méthodes dépassées et des pratiques anachroniques.”

Des déclarations qui trouvent par ailleurs leur fondement dans la campagne en demi-teinte des Lions de la Teranga du Sénégal à la CAN 2017 au Gabon où l‘équipe avait terminé aux quarts de finale alors qu’elle était annoncée parmi les favoris.

“Mon souhait est de voir la coupe d’Afrique arriver au Sénégal avant de mourir. La candidature de Me Augustin Senghor est une insulte à l’ endroit des Sénégalais. On lui a donné la chance plusieurs fois. Aujourd’hui, il faut qu’il sache qu’il a échoué et que c’est fini”, a rétorqué El Hadji Diouf.

 

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire