Rébellion au sein de la famille religieuse de Mbeuleukhé : Aliou Dia viré par le nouveau khalife

Aliou Dia n’est plus le porte-parole de la famille religieuse de Mbeuleukhé. Il a été remplacé à ce poste par son antagoniste et frère rival, Habib Dia. Ses propos jugés « déplacés » contre le nouveau khalife lors de la cérémonie du huitième jour du rappel à Dieu du défunt khalife Eladji Moussa Dia, l’ont emporté. Le nouveau khalife a pris cette décision hier lundi à son domicile devant plusieurs membres de la famille, deux semaines après son intronisation.

Interpellé, Aliou Dia révèle qu’il a démissionné le jour où Eladji Moussa Dia s’est éteint. Selon lui, c’est le défunt khalife qui l’avait nommé porte-parole de la famille pendant plus de trente ans. Après sa mort, il ne juge plus opportun de continuer cette mission, a indiqué le désormais ex porte-parole de Mbeuleukhé.

Il faut signaler que depuis un peu moins de dix ans, l’ex porte-parole Aliou Dia et une frange de la famille ne parlent plus le même langage. Deux gamous parallèles sont organisés chaque année. Le camp d’Aliou Dia et celui d’Habib Dia se regardent toujours en chiens de faïence.

Pour preuve, lors de la cérémonie du huitième jour du rappel à Dieu du défunt khalife Eladji Moussa Dia, les deux camps avaient refusé de se retrouver sous une même tente pour accueillir les hôtes qui venaient présenter leurs condoléances.

Laisser un commentaire