Ce qu’on sait de l’homme qui voulait s’immoler par le feu devant le Palais

Nous en savons un peu plus sur l’homme qui a tenté de s’immoler par le feu devant les grilles du palais de la République.

Cheikh Diop, pour ne pas le nommer, est un  ancien détenu à  Rebeuss. Âgé d’une quarantaine d’années, il a été amputé d’une main suite à une erreur médicale. Jean Sébastien Sagna témoin des faits, interrogé par la Rfm, refait le film du drame : « Il est venue aux abords des grilles de la présidence de la République.

Il s’est aspergé de l’essence  et après il a introduit sa main dans la poche pour en sortir un briquet, avant de s’allumer par le feu.  Un chauffeur de véhicule particulier, qui était sur place, a eu le réflexe de sortir son extincteur pour éteindre le feu. »

Laisser un commentaire