Procès des paysans de Tobène: tous les prévenus relaxés au bénéfice du doute

Le verdict dans l’affaire du procès des paysans de Tobène, arrondissement de Méouane, département de Tivaouane est tombé. Le tribunal des Flagrants délits de Thiès a relaxé, au bénéfice du doute, tous les 21 prévenus qui avaient jusque-là obtenu une liberté provisoire.

A l’annonce du verdict, leur avocat, Me Khouraïchi Ba, dit éprouver un « sentiment mitigé», car il s’attendait à une relaxe totale, pure et simple. « Quand vous êtes relaxé au bénéfice du doute, vous êtes tout content parce que vous n’êtes pas condamné. Mais en réalité, vous êtes condamné au bénéfice du doute, ce qui veut dire qu’il y a une part de doute dans l’esprit du juge et c’est ce qui fait un peu mal dans ce genre de situation », a-t-il déclaré sur Rfm.

Pour la robe noire, la relaxe au bénéfice du doute sous-entend que dans l’esprit du juge, « c’est la tautologie du verre à moitié plein et à moitié vide ».

Me Bâ estime que dans ce dossier, s’il y a un quelqu’un qui devait s’asseoir sur le banc des accusés, ce sont bien les Industries chimiques du Sénégal (Ics).

Les 21 prévenus, habitants de Tobène, ont été interpellées le 12 août dernier, suite à leur opposition à la décision du ministre de l’Intérieur d’envoyer un géomètre délimiter leurs champs, objets du  litige foncier qui les oppose aux Industries chimiques du Sénégal (ICS).

Laisser un commentaire