Pillage des forets de la Casamance : deux camions remplis de bois saisis à Sindian

Le pillage des réserves forestières de la Casamance se poursuit de plus belle. Ce, malgré la série de mesures prises par les autorités étatiques pour lutter contre ce phénomène. Dans la nuit du dimanche au lundi, deux camions immatriculés en Gambie remplis de bois ont été saisi à Sindia.

Les trafiquants ont réussi à prendre la fuite. Il faut dire que de nombreux trafiquants gambiens ont éli domicile, depuis des années, à la frontière sénégalo-gambienne et pillent sans réserve les forêts de la Casamance située dans cette zone, profitant du climat d’insécurité créé par le conflit casamançais. Ils travaillent souvent avec des populations autochtones qui leur servent d’éclaireurs et même de main d’œuvre.


LAISSER UN COMMENTAIRE