Pierre Ménès annonce son retrait de TPMP : « J’ar­rête vrai­ment pour faire atten­tion à ma santé »

Pierre Ménès annonce son retrait de TPMP

Le plateau de Cyril Hanouna est trop fati­guant pour Pierre Ménès, qui ne revien­dra pas dans Touche pas à mon poste avant la fin de la saison.

Pierre Ménès est un survi­vant. Greffé le 12 décembre 2016 du rein et du foie, le commen­ta­teur spor­tif se montrait très recon­nais­sant d’avoir pu béné­fi­cier de ces organes qui lui ont sauvé la vie. « Sans cette greffe, je serais mort aujourd’­hui», indiquait-il au Pari­sien seule­ment deux semaines après l’in­ter­ven­tion. Depuis, le chro­niqueur du Canal Foot­ball Club vit une seconde jeunesse. C’est ainsi qu’il avait inté­gré l’équipe de Cyril Hanouna sur C8 à la rentrée 2017.

Une déci­sion mûre­ment réflé­chie pour le spécia­liste du ballon rond à la langue bien pendue, qui s’était rapi­de­ment fait une place parmi les chro­niqueurs de Touche pas à mon poste. Mais voilà, depuis quelques semaines, Pierre Ménès n’a plus fait d’ap­pa­ri­tion sur le plateau de l’émis­sion de Cyril Hanouna. Il vient d’ex­pliquer la raison de cette absence en réponse à un tweet d’un inter­naute.

À un anonyme qui lui faisait remarquer qu’il pensait que sa colla­bo­ra­tion avec Cyril Hanouna était « termi­née » et qu’il « n’était pas dans [son] élément » dans TPMP, Pierre Ménès a répondu hier, mercredi 14 mars : « C’est pas faux mais j’ar­rête vrai­ment pour faire atten­tion à ma santé ». Contacté dans la foulée par nos confrères de Télé-Loisirs, le jour­na­liste spor­tif a apporté des préci­sions concer­nant son retrait de l’émis­sion phare de C8.

Un départ tempo­raire, « au moins jusqu’à la fin de la saison » pour Pierre Ménès, qui a expliqué que son émis­sion de Canal+, 19h30 PM, lui prenait déjà beau­coup d’éner­gie : « Les allers-retours me fatiguent beau­coup. Je ne dois pas oublier que j’ai été greffé et que je dois subir encore des opéra­tions ». Il n’est donc pas du tout fâché avec Cyril Hanouna avec qui il a pris cette déci­sion « d’un commun accord » et a ajouté : « Je le fais vrai­ment pour ma santé ».

Laisser un commentaire