Mouvement d’humeur: la gendarmerie « assiège » la Rts

Le bras de fer entre syndicat des travailleurs de Rts et direction générale de la boîte publique ne faiblit pas. L’organisation syndicale prévoyait un mouvement d’humeur ce matin, pour fustiger le traitement dont un des directeurs, Lucky Patrick Mendy, fait l’objet.

« Ce dernier, directeur de son rang, est sommé de déplacer son véhicule du parking, lieu habituel où il le garait. Les agents sont très remontés contre cette décision. Racine Talla actuellement en congé a laissé la Rts sens dessus-dessous. Un ancien directeur en service, en la personne de Lucky Patrick Mendy vient de connaitre l’humiliation de sa vie », déplorent les syndicalistes.

Alors que du côté de la direction générale l’on parle de « sanction contre un agent qui ne travaille pas », les soutiens de Mendy, avaient prévu de corser le combat ce lundi, mais c’était sans compter avec la détermination des forces de l’ordre.

 » Elles ont assiégé la Rts. Pour contrecarrer le mouvement d’humeur qui secoue la Rts, la Direction Générale n’a rien trouvé de mieux que de poursuivre l’intimidation. La gendarmerie a assiégé la Rts depuis tôt le matin. Filtrage à l’entrée, contrôle sévère chez les syndicalistes. Une situation inédite à la Rts qui risque de créer un soulèvement si les autorités de la Rts adoptent cette position radicale. », alerte notre source.



LAISSER UN COMMENTAIRE