Menace d’expulsion des Guinéens : Le communiqué du préfet crée la polémique

Il est au centre de toutes les discussions, ce vendredi. Le communiqué de presse du préfet de Dakar menaçant d’expulsion les ressortissants guinéens qui s’aventureraient à organiser ou participer à une manifestation sans autorisation préalable, sonne comme un message xénophobe. En effet, face aux manifestations spontanées anti-Condé, ces derniers jours, devant l’ambassade de la Guinée au Sénégal, le préfet Alioune Badara Samb a rappelé que «  les manifestations sur la voie publique sont régies par des règles, notamment la déclaration préalable auprès de l’autorité administrative ».
Non sans menacer les contrevenants : « les organisateurs et participants aux manifestations spontanées de ces jours derniers, aux alentours de l’ambassade de la République de Guinée, s’exposent à de lourdes sanctions nonobstant la possibilité de reconduite aux frontières pour les étrangers ». Des propos « aux relents xénophobes » qui font jaser sur les réseaux sociaux. Le préfet de Dakar reçoit, depuis, une pluie de quolibets.
L’ancien chef de cabinet du président de la République, Moustapha Diakhaté demande le limogeage du « nouveau René Bousquet du Sénégal ». « Avec son communiqué aux relents xénophobes, le Préfet de Dakar rappelle étrangement le tristement René Bousquet du maréchal Pétain. Certainement le Préfet de Dakar en parlant de conduite aux frontières, comme René Bousquet, veut déporter des milliers de Guinéens du Sénégal. Ce qui revient à les livrer au boucher de Konakry pour une mort certaine », peste Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook.
Il n’est pas le seul à s’indigner après cette sortie ”malencontreuse” du préfet de Dakar. Sur les réseaux sociaux, les Guinéens sont particulièrement outrés par ses propos. C’est le cas d’Abdoul G. K. Diallo qui a réagi en ces termes : « il est malade lui, il a oublié que les Sénégalais manifestent devant leur ambassade partout dans le monde hein ».
« Pour l’honneur du Sénégal et la fidélité à sa légendaire identité de pays de la téranga, le Président Macky Sall doit limoger le Préfet de Dakar », soutient Moustapha Diakhaté qui estime que le préfet n’a pas « compétence à expulser un étranger ».

Laisser un commentaire