Madiambal Diagne révèle les dessous des derniers jours de Abdoul Mbaye à la Primature

Madiambal Diagne

Dans un entretien accordé au journal « Dakar Times », publié le 12 juillet 2019, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye avait menacé  Madiambal Diagne, connu comme ami du président Macky Sall, sur les attaques du journaliste qui, notamment, le taxe de donneur de leçons qui ne s’applique pas ses propres conseils, le banquier avait promis de le traduire en justice s’il n’arrête pas. 

En réponse à ces menaces, le journaliste a réagi et a révélé les dessous des derniers du désormais opposant à la Primature.  « En partant en vacances en août 2013 pour quelques jours en Namibie, le Président Macky Sall était parti avec l’idée de mettre au point les derniers réglages pour remanier son gouvernement à la rentrée. Il refusait l’idée de changer de Premier ministre », rappelle M. Diagne.

Entretemps, poursuit-il, Abdoul Mbaye avait fait une émission sur la Tfm, qui ne laissait plus le choix au Président Sall. Dès son retour de Namibie le jeudi 29 août 2013, le Président Sall me « convoqua ». « As-tu suivi l’émission de Abdoul Mbaye », m’a-t-il apostrophé. Je lui répondis : « Vraiment je ne l’ai pas regardé car je ne voudrais plus vous parler de votre Premier ministre. J’ai juste entendu des commentaires. » Macky Sall dit alors sa sentence : « Il méconnait la fonction et la place de Premier ministre, sinon il ne parlerait pas comme il l’a fait. »

Ainsi me confia-t-il qu’il allait finalement le remplacer par Aminata Touré. Dans la soirée, toujours, selon Madiambal Diagne, Aminata Touré l’appela pour échanger avec lui sur la situation politique. « J’abrégeai la discussion de crainte de trahir une confidence. C’est le samedi 31 août 2013 qu’elle m’appela pour dire que le Président venait de lui signifier qu’elle sera nommée au poste de Premier ministre en remplacement de Abdoul Mbaye. Le dimanche 1er septembre 2013 au matin, le Premier ministre Mbaye est appelé à la Présidence ».

Durant leur entretien, le Président Macky Sall commence à lui dire qu’il avait mis à profit ses vacances pour réfléchir sur le remaniement du gouvernement. Le Premier ministre l’interrompit : « Ah ouais Monsieur le Président, il y a certains de nos ministres qu’il faudrait nécessairement changer. » « Sans doute, poursuivit le Président, j’ai décidé d’un remaniement en profondeur et c’est pour moi l’occasion de changer de Premier ministre. Je pense que c’est le moment de le faire pendant que nous sommes encore en de bons termes. Il y a beaucoup trop de bruits et ce serait regrettable que cela arrive à dégrader nos relations personnelles. »

Le journaliste raconte que Abdoul Mbaye était un peu sonné. Il se ressaisit et remercia le Président Sall d’avoir eu à le choisir parmi 13 millions de Sénégalais et lui redit sa fidélité et sa reconnaissance. Le Président Sall le remercia chaleureusement et lui dit qu’il lui laissera le temps pour informer ses proches pour éviter qu’ils n’apprennent brutalement la nouvelle par les médias.

Moins une demi-heure plus tard, la Radio futurs médias annonça que le Premier ministre Abdoul Mbaye avait rendu sa démission. La mauvaise foi était sidérante. La présidence de la République se verra ainsi obligé de faire un communiqué pour rétablir la vérité des faits, explique-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE