Locales 2022 : Birahim Seck invite les nouveaux maires à déclarer leur patrimoine

Le coordonnateur du Forum civil a rappelé les exigences relatives à la déclaration de patrimoine pour les élus concernés. Selon Birahim Seck, certains maires investis lors de ces Locales 2022 sont assujettis à la déclarer leur patrimoine. Ceci suite aux principes de bonne gouvernance et de recevabilité.

Il s’agit, selon lui, des élus effectuant des opérations portant sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard de F Cfa. « Nous voulons rappeler le principe pour qu’ils respectent les dispositions de la loi. Cela peut permettre de prévenir de prévenir des actes de corruption et de mal gouvernance. C’est une obligation légale qui est rappelée », a déclaré Birahim Sexk dans les colonnes de L’As.

A l’en croire, à l’état actuel des critères financiers, ceux qui sont visés sont les ordonnateurs des dépenses et de recettes (maires, ministres, chefs d’établissement public,…) qui peuvent prescrire également l’exécution de recettes.

Par ailleurs, Birahim Seck a tenu à préciser que des réformes sont en cours pour enrôler plus d’assujettis dont les maires, en changement le critère financier. «  Il y a le comité restreint mis en place par l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption ( Ofnac) pour faire sauter le critère financier et alléger la base afin que tous les maires puissent être assujettis à la déclaration de patrimoine », a-t-il fait savoir.

Car, selon lui, « ce n’est pas parce que vous n’avez-vous n’avez pas de budget d’un milliard que vous n’allez  pas prendre des actes qui dépassent le milliard. Par exemple, il y a des mairies qui ont un patrimoine foncier qui dépasse largement le milliard ».

Laisser un commentaire