Les libéraux assurent le retour de Karim Wade au Sénégal en 2018

    Les libéraux assurent le retour de Karim Wade au Sénégal en 2018

    Le retour imminent de Karim Wade, «exilé au Qatar», est de nouveau annoncé dans les prairies bleues. Et c’est le Dr Cheikh Seck, président de la Fédération national des cadres libéraux (Fncl), qui ressasse ce come-back du fils de Me Wade.

    «Loin d’être endormis par le président Macky Sall», les libéraux disent être d’attaque sur tous les fronts», en attendant 2019.
    «On ne s’en dort pas, nous avons notre candidat en 2019. Karim Wade sera de retour au Sénégal en 2018; il sera accueilli avec tous les honneurs; son retour est imminent, c’est clair comme de l’eau de roche. Il n’y a pas de possibilité d’envisager autre chose. A moins que le soleil ne se lève plus à l’Est”, assure et rassure Cheikh Seck.

    Et le président de la Fncl d’insister que ce candidat du parti et celui des mouvements de soutien a été exilé tout bonnement au Qatar. “Sinon comment comprendre ces faits étranges qui troublent l’esprit de plus d’un. Pour quelqu’un qui a obtenu la grâce ? Confection nuitamment de son passeport, conduite illico presto vers l’aéroport, exil vers le Qatar… ?», s’interroge-t-il. Non sans indiquer que le gouvernement seul pourrait donner réponse à ce questionnement des Sénégalais.

    Par ailleurs, Dr Cheikh Seck a soutenu que le Pds, qui vient tout juste de rentrer de Thiès, se porte à merveille dans le landernau politique.
    “Il n’y a aucun problème, tout va bien dans le meilleur des mondes. D’ailleurs, une marche est programmée ce 9 février avec l’opposition. Nous avons manifesté durant la visite du président français, Emmanuel Macron, pour montrer notre mécontentement par rapport au processus électoral. Nous allons descendre dans la rue autant de fois que les conditions l’exigent”, conclut-il.

     

    Laisser un commentaire