Fidak 2020: L’édition de la 29 ème Foire de Dakar décalée du 25 mars au 8 avril 2021

L’édition de la 29ème Foire de Dakar décalée du 25 mars au 8 avril 2021

Le traditionnel rendez-vous de la Foire de Dakar n’aura pas lieu à ses traditionnelles dates de la fin de l’année. A cause de la persistance du covid19, le directeur général du Centre international du Commerce extérieur du Sénégal (CICES), maitre d’œuvre de la Fidak, Salihou Keïta a décidé de décaler la 29 édition, initialement prévue fin novembre-début décembre, du 25 mars au 08 avril prochain.

La pandémie de coronavirus a encore réussi à bouleverser les programmes majeurs calés dans l’agenda des hommes d’affaires, des exposants et du public qui avaient l’habitude de se voir offrir un rendez-vous économique et commercial majeur comme la Foire de Dakar à la fin de chaque année. On retiendra dans les annales de l’histoire qu’il n’y aura pas de Fidak durant l’année 2020.

Le nouveau directeur général du CICES, Salihou Keïta, qui devait organiser sa première foire depuis sa nomination en juin en remplacement de Cheikh Ndiaye, a décidé de surseoir à l’événement. Mais, surfant sur une tendance baissière de la pandémie au Sénégal et en Afrique, il s’accroche à son événement. « A cause de la pandémie de Covid19 et tenant compte de la tendance baissière, l’édition 29ème de la Fidak aura lieu du 25 mars au 08 avril » tient à préciser le patron du Cices. Il ajoute que le thème retenu sera « Agriculture, levier de la relance économique : défis, enjeux et perspectives en Afrique de l’Ouest ».

Salihou Keita a tenu à rassurer sur les dispositions sanitaires prises par ses services pour prendre en compte la problématique du Covid19 si la pandémie persistait jusqu’à cette période. « Les dispositions seront prises pour continuer à respecter les mesures barrières » indique-t-il. L’homme ne craint pas une certaine désaffectation des participants qui avaient l’habitude de venir à Dakar.

D’ailleurs, l’approche de la 29 ème édition est de miser sur la Zone Afrique et particulièrement la Cedeao. « Depuis  quelques  jours,  nous rencontrons  les  ambassadeurs  des  pays amis qui ont l’habitude de participer à la FIDAK. Ce lundi, nous étions avec l’ambassadrice de l’Egypte, ce mercredi nous prévoyons  de  rencontrer  l’ambassadeur d’Algérie et vendredi celui du Nigéria. Globalement, nous avons adressé des courriers à plus de 40 ambassadeurs pour des audiences » informe le DG Saliou Keïta dans les colonnes du journal Le Témoin.

Laisser un commentaire